Cours d’éveil musical à Bruxelles et activités musicales à faire à la maison

« Tous les enfants sont musiciens et grandissent au contact de la musique ! A travers elle, ils expérimentent le bonheur, le plaisir et acquièrent de nombreuses connaissances »  

 

L‘éveil musical, c’est tout simplement apprendre à aimer la musique et à la partager ; il s’agit donc  en général de l’ouverture à la musique par la musique.

Le but ultime de l’éveil musical est le plaisir, message philosophique de grande importance pour tout musicien. Les rencontres se déroulent dans une ambiance décontractée, loin de toute logique de compétition. Chaque enfant évolue à son rythme et au fil de ses découvertes personelles. L’éveil musical doit participer à l’épanouissement global de l’enfant et enrichir son développement affectif, psychomoteur, psychologique et mental.

Bien entendu, le but des cours est d’offrir aux enfants une connaissance spécifique de la théorie de la musique (sens de la hauteur, longueur, volume, tonalité, rythmique, pulsation, solfège de base, écriture musicale, connaisance des instruments, capacité à reconnaitre leur timbre et finalement savoir jouer d’un instrument – pour les enfants plus grands). Il s’agit ici de donner aux enfants les bases de la formation de musiciens et mélomanes. Nous croyons que la motivation de l’apprentissage est plus importante que l’apprentissage en soi. La présentation des objectifs musicaux et pédagogiques se veut légère et pas trop technique, à travers une histoire ou une chanson, etc. Par détente, on entend un contexte qui permet aux enfants de laisser aller leur potentiel créatif dans un espace libre et ouvert. Les enfants acquièrent donc la connaissance spécifique à travers des activités ludiques, créatives et intéressantes – au cours d’activités diverses comme l’expression corporelle, le chant, l’exploration d’objets et d’instruments, et la lecture de livres illustrés, l’enfant fait sa première entrée dans le monde de la musique.

Exemples d’activités pour les enfants (également faisables à la maison)

Les deux formes d’activité musicale les plus simples et les mieux adaptées aux enfants de tout âge sont: la chanson et la danse.

Des phrases et/ou messages simples destinés à votre enfant peuvent être chantes. Par exemple, des phrases comme «allons chercher quelque chose à manger”, “quand papa rentrera, nous irons nous promener”, “Il pleut dehors, regarde par la fenêtre” ou encore “il est l’heure d’aller dormir maintenant» peuvent être chantées. Par ma propre expérience, je dois admettre que notre fille adore quand nous communiquons de cette façon avec elle.

Chaque morceau de musique que vous écoutez ensemble peut être dansé en tenant bébé dans vos bras. Notre fille a toujours aimé écouter la musique, se laisser aller dans nos bras pendant que nous dansions et elle danse désormais toute seule au rythme de ses compositions préférées.

Voici des exemples d’activités proposées durant les cours de Magda :

Enfants non marcheurs (jusque plus ou moins 12/16 mois)

  1. Présentation du timbre de divers instruments: jouer soi-même, faire écouter des extraits musicaux en intégrant une activité car ne pas faire des choses que les parents peuvent faire à la maison.
  2. Reconnaisance auditive (sons, animaux).
  3. Bercement : dans un drap, sur les genoux, dans les bras.
  4. Mouvoir un foulard au son d’une musique douce : les adultes peuvent les tenir, les faire voleter, et jouer à cache-cache avec leurs enfants à l’aide du foulard.
  5. Chansons à support visuel : par les gestes ou à l’aide de marionnettes.
  6. Manipulation d’instruments.

 

Enfants de 12/16 mois à 20 mois

  1. Présentation d’instruments : jouer pour l’enfant, le faire écouter puis lui faire essayer en intégrant une description et des explications sur l’instrument.
  2. Chansons à supports visuels: les enfants commencent à imiter, donc à faire des gestes reproductibles par eux.
  3. Chansons sans supports visuels : cela favorise l’apprentissage du corps par des exercices de latéralisation, coordination et de contrôle des mouvements.
  4. Jeux de déplacement : rondes (d’abord sans lacher les mains), jeux de vitesse (marcher au son de la musique, selon des rythmes différents, arrêts lorsque la musique s’arrête).

 

Enfants de 20 mois à 36 mois

  1. Présentation de différents timbres: jouer pour l’enfant, le faire écouter puis lui faire essayer en intégrant une description et des explications plus approfondies sur l’instrument (familles d’instruments, manière de jouer etc.).
  2. Reconnaissance auditive : écouter les sons de la vie de tous les jours et rajouter les instruments.
  3. Reconnaissance des sons : utilisation de divers articles pour bébé tels que des clés, des produits alimentaires (céréales, riz, etc.), des cuillères, des boîtes métalliques. Ces divers éléments sont ensuite insérés dans un par un dans les boîtes métalliques.
  4. Manipulation d’instruments.
  5. Jeux de miroir (avec deux enfants). Un enfant imite les mouvements d’un autre au son de la musique. Qunad la musique s’arrête les enfants se figent dans la position du moment.

 

Enfants de 3 ans et plus

  1. Distinguer les sons graves des sons aigus : deux bouteilles remplies d’eau à hauteur différente. Repérer laquelle est la plus grave ; ajuster ensuite le son de celle-ci a celui plus aigu de l’autre bouteille (remplir ou vider la bouteille).
  2. Distinguer les sons graves des sons aigus (2) : un groupe d’enfants divisé en 2. Le premier groupe tient des claves et joue lorsqu’il entend un son grave et le second groupe joue les maracas lorsqu’il entend un son aigu. Le jeu peut se faire les yeux ouverts dans un premier temps, puis les yeux fermés.
  3. Intégrer ensuite le mouvement : hauteur des mouvements corporels ou associer des animaux.
  4. Chanson dont la mélodie varie avec la hauteur : accompagner avec des mouvements de style deux doigts qui montent un escalier imaginaire etc.
  5. «Peinture de la musique». Les enfants écoutent un fragment de CD (compositions romantiques de préférence) et tentent de peindre ce qu’ils entendent. A ce stade primitif de leur développement, il est important de parler aux enfants d’une manière simple sur les émotions et les sentiments que la musique peut induire : joyeux, triste, drôle, effrayant, etc.
  6. Jeux rythmique: frapper dans les mains. Les enfants sont assis sur des chaises en cercle et l’adulte frappe un rythme dans les mains. Les enfants doivent par la suite reproduire le rythme en frappant à leur tour dans les mains (variante : un enfant est choisi pour donner le rythme).
  7. Les enfants se promènent librement avec des maracas ou des claves. Quand l’animateur lève une maraca en l’air, ceux qui en possèdent s’arrêtent et jouent, alors que les autres continuent de marcher. Puis lorsque l’animateur lève les claves, l’autre groupe s’arrête et joue. Dernière variante, l’animateur lève les deux instruments à la fois.

 

Si vous êtes intéressé(e)s par les cours proposés par Magda, n’hésitez pas à lui demander plus d’informations ou à nous contacter :

var hupso_url_t="";var hupso_title_t="Cours d'éveil musical à Bruxelles et activités musicales à faire à la maison";

2 thoughts on “Cours d’éveil musical à Bruxelles et activités musicales à faire à la maison

  1. Bonjour,

    je viens de decouvrir votre site et c’est tres intéressant. Je voudrais savoir plus sur les cours proposés par magda, mais je n’arrive pas a lui envoyer un mail. J’ai des jumeaux de 2 ans, Adam et Bence et je cherche un atelier ou je pourrai venir avec eux.

    Patrizia

  2. Pingback: Musique pour bébés, enfants et plus grands – Super CD! | Envie de Grandir

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *